Outil de nettoyage très employé de nos jours, l’auto-laveuse est une machine de nettoyage industrielle. Elle est très efficace à rendre propres les surfaces les plus délicates par son mode d’action. Celle-ci se décline en trois étapes, à savoir : injection d’eau et de détergent, brossage et aspiration. Aujourd’hui, sur le marché, on distingue une gamme variée d’auto-laveuses. Certaines sont très performantes, d’autres par contre déçoivent très vite. À cet effet, comment bien faire le choix de son auto-laveuse ?

Bien choisir son auto-laveuse : neuf ou d’occasion

La plupart des personnes ou des structures voulant investir dans l’achat d’une auto-laveuse se retrouvent bien souvent dans ce dilemme. En effet que vous désirez du neuf ou de l’ancien, le plus important est de trouver une machine adaptée à vos besoins et qui soit en bon état. Toutefois, le neuf a l’avantage d’être conseillé pour des usages quotidiens, c’est-à-dire réguliers. Il n’a jamais été utilisé et pourra donc résister un peu plus longtemps. Néanmoins, dans les cas où vous utiliseriez très peu une auto-laveuse, moins de quatre fois dans le mois par exemple, opter pour de l’occasion, mais dans un bon état ne serait pas une mauvaise idée.

NB : en choisissant le neuf, daignez à bénéficier d’une bonne garantie d’achat comme indiqué ici.

Bien choisir son auto-laveuse : sans traction, autotracté ou autoporté

La grande industrie des auto-laveuses propose en effet trois types de machines sur le marché. Vous aurez donc à choisir entre une machine sans traction, une machine autotractée ou encore une autre dite autoportée. Dans l’un ou l’autre des trois cas, votre choix doit se faire en fonction de la superficie à nettoyer. À cet effet, on privilégiera une machine sans traction pour des superficies inférieures à 500 m². Ici, l’auto-laveuse est poussée par la seule force de l’opérateur. À celle-ci s’ajoute dans une moindre mesure la tractation faite par les brosses en action.

Pour des surfaces dont la superficie se situe entre 500 et 4 000 m², l’auto-laveuse autotractée est un choix très bénéfique. En effet, l’auto-laveuse est dite autotractée parce qu’elle porte son poids elle-même ; l’opérateur se contentant alors de la diriger.

Au-delà de 4000 m² de superficie, il est tout simplement recommandé d’opter pour une auto-laveuse autoportée. Celle-ci se distingue par le fait qu’elle se conduit. Ainsi, assis dans votre machine, vous exécutez votre tâche de nettoyage. Cependant, si l’on considère qu’elle est adaptée pour les très grandes surfaces uniquement, l’auto-laveuse autoportée peut être tout de même utilisée pour des surfaces d’environ 2000 m². Cela dépend en effet du degré de saleté, notamment les sols du milieu industriel.

Bien choisir son auto-laveuse : brosses circulaires, brosses à rouleaux ou disques de nettoyage

La brosse est un élément clé dans le dispositif d’une auto-laveuse. C’est elle qui nettoie les surfaces sales. De ce fait, on retrouve trois modèles de brosses sur les auto-laveuses. Vous devriez donc choisir en fonction de la nature de votre surface. À cet effet, la brosse circulaire est bien adaptée pour les surfaces irrégulières. Mais pour plus d’action, vous pourriez porter votre dévolu sur la brosse à rouleau. En effet, celle-ci dispose des mêmes avantages que la première, mais se distingue par contre par sa fonction de pré-balayage. Enfin, le disque de nettoyage est adapté pour les surfaces très sales, encrassées et lisses. Et Plus les disques sont foncés, mieux ils sont performants.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here